Les Jumelles. Vidéo, 3:09 sec. 2016




La vie comme poésie silencieuse. C'est ainsi que cette oeuvre nous rappelle que le Beau est fragile.
(Tout est permis, mais, rien ne peut dépasser, rien ne peut sortir d'ici)


Je pense que la vie et la mort sont deux sœurs jumelles. C'est pourquoi, il est parfois perplexe à notre âme de savoir dans quels bras se fait-elle bercer...

Sous un soleil chaud et sur une pierre froide, entre la promesse d'une éternelle lumière et l'impossibilité de fuir la condamnation d'une pierre de marbre... Il suffira, parfois, que le sensuel et le fatal s'affrontent et s'entremêlent pour donner naissance à la poésie.